pose de parquet

Comme d’autres types de revêtement, la pose de parquet varie en fonction de la matière. Avant d’être fixé sur les différents prix appliqués pour la vente et la pose de parquet, un coup d’œil sur les différents types de parquet.

Les différents types de parquets et leurs caractéristiques

La pose ou le remplacement du revêtement est l’une des étapes importantes pour tout projet de logement ou d’aménagement interne. Les dégâts des tapis ou moquettes occasionnés par la moisissure obligent plusieurs familles à opter pour le parquet. La beauté du sol reflètera le choix de la qualité du parquet posé. Puisque votre budget est limité, il est nécessaire de connaître les catégories de parquets qui existent sur le marché afin de choisir celui qui est adapté à votre bourse. Il existe trois grandes catégories : le parquet massif, flottant et contrecollé.

Ils se différencient essentiellement par leur technique de pose qui donne un résultat plus ou moins attrayant. Ces trois catégories sont les plus demandées et malheureusement les plus chères aussi. Par contre, le parquet stratifié, d’imitation et constitué de matériaux composites, est considéré comme celui qui convient aux petites bourses, car il est moins cher.

Les différentes tarifications des ventes et des poses parquet

Comme pour tous les revêtements de sol, le prix des parquets se fixe en fonction des différentes catégories et surtout en fonction de l’essence du bois utilisée. Pour le parquet massif, par exemple, il faut distinguer environ 20 types d’essence dont les prix varient de 30 € et 150 € le m². Pour le parquet flottant ou contrecollé, selon qu’il est monoclame ou multifrise, il coûtera environ 20 € et 120 € le m². Quant au parquet stratifié, il faudra débourser la petite somme qui varie de 10 € à 50 € le m².

Pour une estimation de budget bien détaillé, nous vous invitons à consulter ce guide complet sur les prix de pose du parquet qui vous aidera à mieux calculer vous-mêmes ce qu’il vous faudra dépenser pour la réalisation de vos travaux. L’autre détail qu’il ne faut surtout pas oublier dans vos budgets, c’est l’estimation des prix de la pose de parquet. La technique de la pose sera choisie en fonction du type du parquet acheté. Il existe donc trois techniques différentes de pose de parquet : clouée (de 35 à 40 € le m²), collée (de 25 à 30 € le m²) et flottante (de 20 à 25 € de m²). Compte tenu de la complexité de ces techniques de pose, il est conseillé à celui qui souhaiterait le faire lui-même, de choisir le parquet flottant.