thermostat d'ambiance digital

Chaque logement est équipé d'une chaudière. Elle est un appareil qui produit du chauffage et de l'eau chaude dans une habitation. Néanmoins, le système de chaleur peut être produit de différentes manières. Tour d'horizon sur les différents types de chaudières pour un logement.

Installation électrique

La chaudière électrique est bon marché à l'achat et exige nullement d'un tuyau pour son installation. Cependant, sa consommation est coûteuse. Généralement, l'installation d'une chaudière électrique est une solution temporaire en attendant la mise en place d'une chaudière moins onéreuse sur le long terme. À l'exemple d'une chaudière au fioul ou d'un équipement rattaché au gaz de ville.

Installation au fioul

La chaudière au fioul est une installation performante et bon marché. Elle est une solution adéquate pour chauffer de grandes pièces dans un logement. Sa principale contrainte est la présence d'une cuve de 1 000 à 1 500 litres, rechargeable au moins 2 fois par an. Par ailleurs, la facture totale dépend des prix du pétrole. Énergie comme toute coûteuse.

Installation au gaz

Avec un assemblage au gaz de ville, cette installation ne dispose pas d'une cuve de stockage. En sachant que l'installation au gaz est parfaitement conciliable avec une production biogaz. Toutefois, à défaut d'un raccordement au gaz de ville, une bouteille de gaz peut très bien le remplacer. La bonbonne se change 1 à 2 fois par an. Sans nul doute, le gaz de ville est meilleur marché que le fioul. Attention, ce n'est pas du tout le cas du propane.

Installation au bois

Le bois est l'énergie la plus abordable. Une tonne de bois équivaut à peu près à 460 litres de fioul. La chaudière au bois est plus onéreuse à l'achat, mais son investissement est encouragé par un crédit d'impôt. Ce type d'installation nécessite un espace de stockage pour entreposer le bois. La majorité des installations au bois est rentable, sauf si vous optez pour un modèle avec le turbo ou à granules.

Autres installations

La chaudière à basse température a besoin de moins de combustibles pour réchauffer l'eau. Par voie de conséquence, la facture s'en ressent avec une baisse de la consommation d'énergie d'à peu près 15 % par rapport à une installation classique. La chaudière à condensation récupère l'énergie perdue des combustibles. Performante, elle offre un confort de chaleur au niveau du sol et des radiateurs. La chaudière à ventouse est un système équipé d'une évacuation des fumées vers l'extérieur. Son entretien doit être assuré par un plombier chauffagiste.