Publié le : 04 décembre 20236 mins de lecture

L’isolation phonique est un élément primordial pour garantir le confort au sein d’une habitation. Afin d’améliorer la qualité de vie des occupants, deux matériaux sont fréquemment utilisés : la laine de verre et la laine de roche. Dans cet article, nous analyserons les caractéristiques de ces isolants afin de vous aider à faire le bon choix selon vos besoins et attentes.

Qu’est-ce que l’isolation phonique ?

L’isolation phonique a pour objectif de réduire les nuisances sonores provenant de l’extérieur ainsi que celles de l’intérieur du logement. En termes simples, elle vise à créer une véritable barrière acoustique. Elle se caractérise notamment par la diminution de la transmission des vibrations et bruits d’un endroit à un autre dans un bâtiment ou à travers les cloisons, murs et planchers. Les deux principaux matériaux utilisés sont la laine de verre et la laine de roche.

La laine de verre

Composition

La laine de verre est un matériau constitué essentiellement de silice et de verre recyclé. De couleur jaune pâle, elle est obtenue en portant le mélange de composants à haute température jusqu’à obtenir une fonte. Cette dernière est ensuite transformée en filaments grâce à un procédé de centrifugation et liée grâce à un liant organique.

Propriétés d’isolation

La laine de verre est appréciée pour ses performances en matière d’isolation thermique et phonique. Elle offre en effet une faible conductivité thermique, due à sa structure alvéolaire. La présence d’air emprisonné entre les fibres de verre permet également d’améliorer son efficacité en tant qu’isolant acoustique. En plus de ces atouts, la laine de verre est ignifuge et ininflammable, ce qui lui confère une ­excellente résistance au feu.

Pose et précautions

La laine de verre se pose généralement sous forme de rouleaux ou de panneaux semi-rigides. Il est important de prendre des précautions lors de sa manipulation car elle peut irriter la peau ou provoquer des réactions allergiques. L’utilisation de gants et de masques est donc recommandée lors de la découpe et de la pose du matériau.

La laine de roche

Composition

De couleur gris foncé, la laine de roche est produite à partir d’une roche volcanique : le basalte. Celui-ci est chauffé jusqu’à être transformé en fibres minérales extrudées et ensuite mélangées avec un liant donnant naissance à un matériau isolant. Moins répandue que la laine de verre, la laine de roche se décline également en plusieurs formats : rouleaux, panneaux ou flocons.

Propriétés d’isolation

Tout comme la laine de verre, la laine de roche offre d’excellentes performances en matière d’isolation thermique et acoustique. Son indice d’affaiblissement acoustique est généralement comparable à celui de la laine de verre. La densité de ce matériau, supérieure à celle de son homologue en verre, lui confère une bonne résistance aux transferts thermiques et phoniques. De plus, elle n’est pas inflammable et elle ne développe pas de fumées toxiques en cas d’incendie.

Mise en œuvre et entretien

La pose de la laine de roche est similaire à celle de la laine de verre. Quant à l’entretien, il convient de veiller à ce que le matériau reste sec afin de préserver ses qualités isolantes. En effet, la laine de roche possède un pouvoir hygroscopique moins élevé que la laine de verre, ce qui signifie qu’elle peut absorber une petite quantité d’eau. Un bon système de ventilation est alors nécessaire pour éviter les problèmes d’humidité.

Laine de verre ou laine de roche : laquelle choisir pour son isolation phonique ?

Au-delà des caractéristiques propres à chaque matériau, le choix entre la laine de verre et la laine de roche dépendra avant tout des critères suivants :

Budget

La laine de verre reste généralement plus abordable que la laine de roche. Si vous disposez d’un budget limité, elle constituera donc un choix intéressant.

Performances recherchées

Les deux matériaux offrent des performances similaires en matière d’isolation phonique. Toutefois, si vous recherchez une isolation thermique optimale et une meilleure résistance à l’humidité, la laine de roche sera davantage adaptée à vos besoins.

Environnement et santé

Il est essentiel de prendre en compte les impacts environnementaux et sanitaires de ces produits. De ce point de vue, la laine de roche présente quelques avantages : elle est non allergène, ne provoque pas d’irritations cutanées et possède une durée de vie supérieure à celle de la laine de verre.

En résumé, tant la laine de verre que la laine de roche présentent des atouts indéniables pour une isolation phonique efficace. Il convient néanmoins de bien peser leurs propriétés et contraintes respectives afin de choisir le matériau qui correspondra le mieux à votre projet et aux objectifs que vous souhaitez atteindre.