normes et réglementations de bâtir votre construction ?

Plan de développement – Comment le lire ?

von Franca Wacker

Une fois que la décision de construire un terrain est presque prise, il reste un obstacle à franchir : Le code de la construction. Pour le non-expert, le plan de développement est souvent un livre à sept sceaux. La liste de contrôle suivante devrait vous donner les éléments nécessaires.

Explication Modèle d’utilisation :

Liste de contrôle de la carte de zonage

Le plan de zonage…

Toute personne intéressée par un terrain particulier peut l’inspecter au bureau de la réglementation de la construction, au bureau de l’urbanisme ou à l’administration municipale de tutelle. Il se compose d’une partie texte et d’une partie plan à partir de laquelle les informations nécessaires peuvent être consultées.

Les lignes de construction et les limites…

doivent être connues, car les limites de construction ne pouvaient pas être dépassées avec le bâtiment. Dans le cas d’une limite de bâtiment, celle ci  ne doit pas être touchée par la force, alors que dans le cas d’une ligne de bâtiment, un de ses cotés doit être construit sur cette ligne  par la force.

Une petite pointe pour distinguer les deux lignes : Le mot “ligne de construction” contient deux “i-points”. Ainsi, la “ligne point-point” indique la ligne de construction, tandis que la limite de construction est indiquée par des “lignes point-point”.

La nature de l’utilisation structurelle…

Est particulièrement intéressant pour les constructeurs qui ont choisi un terrain dans une zone de construction neuve, c’est-à-dire qui ne sont pas nécessairement familiers avec les bâtiments environnants. Par exemple, sur quel type de bâtiment la vue depuis la fenêtre de la cuisine va-t-elle donner ? Il est important de savoir non seulement où, comment et quand on est autorisé à construire, mais aussi si la zone de construction est prévue comme une zone purement résidentielle (WR), comme une zone commerciale (GE) ou comme une zone mixte (MI).

Peut être fixé. Cela peut inclure :

Le numéro de la zone de base (GRZ)

(par exemple, un GRZ de 0,4 stipule qu’il ne peut y avoir plus de 40 hectares de terrain constructible)

Le nombre d’étages complets

(I = un étage complet, II = deux étages complets, un cercle autour = il est obligatoire de construire par exemple deux étages complets)

La hauteur des bâtiments

(par exemple, détermination d’une hauteur de faîte ou d’une hauteur d’avant-toit, généralement comme spécification maximale)

Le nombre d’étages (GFZ)

(avec un GFZ de 0,8, par exemple, la superficie de tous les étages complets ne doit pas dépasser 80 hectares de terrain)

La conception ouverte ou fermée…

peut être spécifié dans le plan de développement. Avec la méthode de construction ouverte (o), des maisons individuelles, doubles ou en rangée doivent être construites, qui ne doivent pas dépasser une longueur totale de 50 m. Dans le cas de la méthode de construction fermée (g), les murs extérieurs latéraux des bâtiments doivent être construits sur la limite de sorte que les murs des maisons se touchent.

comme la pente du toit, la couverture du toit, la direction du faîte principal ou les règles de plantation peuvent également devoir être respectées. Ces informations se trouvent dans la partie texte du plan de développement.

Bon à savoir également :

entre le mur extérieur du bâtiment prévu et la limite de la propriété sont prescrites par le code de la construction des Länder comme suit : environ 0,4 à 1 x la hauteur du mur extérieur du bâtiment. Il faut en tenir compte, par exemple, si la propriété en question est un espace entre le bâtiment et la limite.

En effet, la taille de la maison de vos rêves peut être considérablement limitée par cette réglementation. Dans ce cas, une solution peut être trouvée en enregistrant un chargement de bâtiment.

Est la concession du ou des voisins de la propriété que la propriété voisine peut être utilisée pour les zones de dégagement, d’accès ou de stationnement nécessaires (questions de droit public). À cette fin, le voisin doit accepter qu’une taxe sur la construction aux dépens de son bien immobilier puisse être inscrite au registre des taxes sur la construction auprès de l’autorité compétente en matière de construction, qu’il ne peut pas révoquer unilatéralement par la suite. Comme il s’agit généralement d’un engagement volontaire du voisin, la compensation est généralement négociée entre les “partenaires”.

Pour votre achat de terrain, il est bien sûr, également décisif de savoir s’il y a des frais de construction sur votre future propriété. Toutefois, vous ne trouverez pas d’informations à ce sujet dans le registre foncier, mais uniquement dans la liste des charges immobilières mentionnée ci-dessus.

Du point de vue du propriétaire foncier bénéficiaire, une charge de construction ne remplace pas une sûreté de droit civil ; celle-ci doit être inscrite au registre foncier, par exemple, au moyen d’une servitude correspondante.

Votre conseiller en construction Schwörer ou votre architecte de liaison Schwörer vous aidera volontiers à “déchiffrer” votre plan de développement et vérifiera pour vous si la maison de vos rêves peut être construite sur le terrain choisi.