Quelles solutions efficaces pour le climat intérieur ?

L’efficacité énergétique joue un rôle majeur dans les maisons modernes. Même les vieilles propriétés sont souvent rénovées en profondeur pour améliorer leur bilan énergétique. Les avantages sont clairs : une consommation d’énergie moindre signifie avant tout des coûts moindres. Pour de nombreux propriétaires, même s’ils ne sont pas propriétaires, l’augmentation de la valeur de la propriété est également un avantage important. Malheureusement, de nombreuses erreurs sont commises, en particulier dans le domaine du climat intérieur, ce qui entraîne une forte consommation d’énergie et des coûts inutiles. Par ailleurs, il existe quelques possibilités d’améliorer l’efficacité énergétique et le climat intérieur, en particulier lorsqu’il fait froid dehors en hiver.

L’isolation pour mieux préserver la chaleur

L’isolation peut non seulement contribuer à réduire les coûts énergétiques, mais aussi augmenter le climat intérieur. Les murs extérieurs et le toit ne sont pas aussi froids à l’intérieur et le climat intérieur général est moins “moite”. Les courants d’air légers, qui ne sont pas rares dans les vieux bâtiments non isolés, sont évités grâce à l’isolation.

La bonne solution pour le chauffage

Une grande partie de la consommation d’énergie est utilisée pour le chauffage. Il existe de nombreuses solutions différentes qui peuvent être utilisées pour chauffer la maison. Les variantes qui utilisent encore des combustibles fossiles sont les systèmes de chauffage classiques au pétrole et au gaz. Il existe également des variantes neutres en CO2 qui brûlent du bois pour produire de la chaleur. Le chauffage aux pellets appartient donc déjà une fois à la catégorie des énergies renouvelables, puisque le bois utilisé fait partie des matières premières régénératrices. La technologie de chauffage des pompes à chaleur est relativement nouvelle. Ceux-ci n’utilisent que la chaleur ambiante pour le chauffage et fonctionnent à l’électricité. Une combustion directe des ressources (par exemple le pétrole, le gaz, le bois) n’est plus possible.

Les pompes à chaleur sont de plus en plus populaires, surtout dans les nouveaux bâtiments, où elles ont déjà remplacé le chauffage au gaz comme système de chauffage le plus courant. Aucun raccordement à une cheminée n’est nécessaire et avec un entretien régulier, rien ne s’oppose à une longue durée de vie. Bien qu’ils soient plus chers à l’achat que les anciens systèmes de chauffage, ils sont moins chers en termes de frais de fonctionnement. L’achat d’électricité verte ou même la propre production d’électricité photovoltaïque sur le toit, font de la pompe à chaleur une source de chaleur très propre. Les pompes à chaleur et le climat intérieur En été, la pompe à chaleur offre un autre grand avantage. Il peut être utilisé non seulement pour chauffer les pièces, mais aussi pour les refroidir.

Une ventilation adéquate prépare la maison pour l’avenir

Pour un bon climat intérieur, il faut un peu plus qu’une simple fonction de chauffage et de refroidissement. Bien qu’elles soient extrêmement importantes, elles ne développent leur plein effet qu’en combinaison avec la ventilation. La ventilation fournit un air frais constant et filtre même les odeurs dans la mesure du possible. La proximité des rues ou d’autres sources de bruit présente un autre avantage important. Les fenêtres peuvent rester fermées, de sorte que le bruit et les odeurs de l’extérieur ne pénètrent pas dans l’appartement. En outre, un système de ventilation bien adapté au bâtiment permet d’éviter la formation de moisissures et le développement de dommages dus à l’humidité.