Publié le : 03 décembre 20236 mins de lecture

Que vous soyez professionnels ou particuliers, il peut arriver que certains travaux empiètent sur la route. Dans ce cas, certaines modifications sur la chaussée peuvent devenir dangereuses pour les piétons et les usagers des deux-roues et des voitures. Le balisage de chantier devient alors indispensable pour sécuriser les lieux. Pour ce faire, différents panneaux de chantier sont nécessaires de manière à indiquer ces changements. Mais quelles sont ces balises de sécurité indispensables ? Les réponses se trouvent ci-dessous.

Les fanions de signalisation

Les fanions de signalisation permettent de repérer un chantier et de garantir la sécurité des piétons et des automobilistes. En effet, ils sont parfaits pour signaler une manifestation ou pour délimiter une zone de travaux. Disponibles en différentes formes (rectangulaires, triangulaires, carrées) et en divers coloris vifs (rouge, orange, jaune, bleu, vert ou réfléchissant), ils attirent l’attention. Ces fanions se suspendent soit à une corde ou à un piquet et leur toile est proposée en polyester ou en nylon. De surcroît, ils sont légers, faciles à planter et à stocker.

Les panneaux de signalisation temporaire

Les panneaux de signalisation temporaire servent à alerter, à guider et à inviter les usagers à modifier leurs habitudes sur un trajet à pied, en deux-roues ou en voiture. Il existe de nombreux panneaux de signalisation temporaires. Il peut s’agir de panneaux de déviation, de fin de chantier, d’interdiction, de prescription et de danger (dos d’âne, protection de gravillons, nappe de brouillard…). Ils se reconnaissent par leur coloris. Le fond et jaune et l’information rouge. De plus, ils doivent être certifiés NF (norme française) pour être utilisés sur la voie publique.

Les cônes, les piquets, les rubans et les chaînes de signalisation

Les cônes de chantier ont pour fonction de signaler des travaux plusieurs mètres avant l’obstacle. Ainsi, les usagers sont prévenus qu’une zone sera interdite ou modifiée et qu’une nouvelle voie de circulation est ouverte. Ces cônes sont de couleur blanche et orange avec une bande rétro réfléchissante de manière à augmenter la visibilité. Les piquets, quant à eux, servent à baliser des travaux se trouvant sur les accotements. De couleur blanche et rouge, ils informent d’un danger ou d’un obstacle. Pour renforcer encore la sécurité des lieux de travail, il existe également des rubans et des chaînes qui signalent un chantier. Ils ont pour avantages d’être solides, faciles à installer et peuvent se poser à l’intérieur comme à l’extérieur. Sur le site virages.com, il vous est proposé un choix important d’équipements pour assurer la sécurité de vos chantiers.

Les balises d’alignement, les barrières de sécurité et les séparateurs de voies

Les balises d’alignement sont de forme rectangulaire et verticale, de couleur rouge et blanche. Elles sont souvent dotées d’un signal lumineux clignotant. Ce dernier est apposé sur le sommet de la balise de sécurité. Elles sont implantées temporairement aux abords des chantiers et de certains obstacles. Les balises d’alignement ont pour mission d’attirer l’attention des conducteurs de tous les véhicules d’une zone dangereuse ou présentant des obstacles les invitant à réduire leur vitesse. Elles ont aussi pour fonction de signaler la fermeture d’une voie, une route sans marquage, un danger sur l’accotement ou la chaussée, un chantier ou une modification de la circulation habituelle. La barrière de sécurité délimite l’accès des zones interdites et sécurise un lieu lorsque le chantier est à proximité d’une voie piétonne. La barrière peut être pliable, extensible ou fixe. Quant aux séparateurs de voie, ils alternent avec les couleurs blanches et rouges afin d’améliorer la visibilité. Ils sont surtout utilisés pour les travaux avec une interdiction d’accès ou de longue durée.

La signalisation lumineuse des chantiers

De manière à sécuriser un chantier lorsqu’il fait sombre ou nuit, des équipements lumineux sont nécessaires. Dans cette catégorie, vous trouvez différents types de balisage de chantier. Tout d’abord, les feux de chantier mettent en évidence une zone qui nécessite la vigilance des usagers. Ils se présentent sous forme de barre lumineuse ou d’un optique rond. Les lampes de chantier peuvent se fixer sur une barrière de sécurité ou sur un cône afin d’apporter une source de lumière sur une zone. Les triangles lumineux ont pour mission de prévenir un éventuel ralentissement comme à l’approche d’importants travaux. Enfin, les feux tricolores sur un chantier servent à mettre en place une circulation alternée. Grâce à leur présence, la circulation n’est pas bloquée dans sa totalité en période de chantier.