Agrandir sa maison, quelles sont les solutions possibles et sous quelles réglementations ?

Il se peut qu’agrandir une maison devienne nécessaire pour des raisons personnelles ou professionnelles. Il s’agit généralement de l’arrivée d’un bébé ou éventuellement, l’aménagement de nouvelles personnes. Agrandir une maison permet des mètres carrés supplémentaires, mais également de moderniser la maison, augmenter la valeur immobilière et rendre la maison plus fonctionnelle. Comment effectuer une extension tout en respectant la loi sans pour autant se ruiner avec des devis exorbitants ?

Quelle réglementation régit l’extension d’une maison ?

La loi permet toute extension inférieure à 40 mètres carrés à condition d’effectuer celle-ci sur une construction existante. Avant toute démarche administrative, il est conseillé de consulter le Plan Local d’Urbanisme (PLU) pour s’assurer de la faisabilité des travaux. Ainsi, il est nécessaire de noter qu’en milieu urbain, une déclaration préalable de travaux conforme au PLU est requise. Cette déclaration permet aux autorités de vérifier la conformité des travaux avec les règles d’urbanisme. Pour les extensions comprises entre 40 et 150 mètres carrés, la loi exige l’octroi d’un permis de construire. Pour information, le permis de construire s’obtient suite à une demande validée par la mairie. Les extensions dépassant 150 mètres carrés demandent en surplus des documents administratifs le recours à un architecte.

Quelles constructions à prévoir pour l’extension d’une maison ?

Il existe plusieurs solutions pour agrandir une maison, dont le choix s’impose selon le budget alloué et la juridiction de la mairie. À titre d’exemples, ajoutez un kit d’extension ou encore la construction en béton est pratique courante pour agrandir une maison. Un kit d’extension se privilégie pour son prix moins onéreux qu’une construction en béton. De plus, l’installation d’un kit d’extension est largement inférieure au temps de réalisation d’une construction en béton. Pourtant, une construction en béton nécessite moins d’entretien qu’un kit. Au cours d’une valorisation immobilière, des constructions en bétons sont plus évaluées que les kits d’extensions. Certes les extensions en bois, en container et bien d’autres encore sont possibles, mais leur valeur au cours d’une vente n’est pas rentable.

Personnaliser l’extension pour le maximum de confort

Il est tout à fait possible de personnaliser une extension pour augmenter le confort à l’intérieur d’une extension. Personnaliser l’isolation thermique ou la décoration aide à se procurer le confort nécessaire dans une nouvelle extension. Effectivement, il serait dommage d’avoir construit une extension qui ne répond aux mêmes normes auxquelles on est habitués. Pour permettre cela, il faut indéniablement l’inclure dans son budget initial pour que cela arrive à son terme.

Poutres au plafond : les rénover et leur donner une seconde jeunesse
Réhabiliter, restaurer, rénover : quelle différence ?